< écriture au fil des jours < ce qu’on cèle au jour

Les derniers textes…

ce qu’on cèle au jour

18 août
peut-il davantage disparaître

révélation du jour

30 juillet
l’obscur contient sa transparence

hier paris

25 juillet
au pied des jours

nénufars, nénuphars, nénufars

18 juillet
aller-retour sur l’étang

impressions d’arbres

3 février
une haie d’arbres
|

révélation du jour

L’obscur contient sa transparence,
comme le mystère sa lumière
on immortalise par succession de temps suspendus
mais on n’avance jamais qu’en temps continu

quand l’aube apparaît
l’aurore s’y réveille
et quand celle-ci pointe ou qu’elle s’enflamme
le jour est déjà présent en elle

nul ne résiste au sens de la route
il n’y a pas d’interruption possible








écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 30 juillet 2017 et dernière modification le lundi 15 décembre 2014
Merci aux 128 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)