< écriture au fil des jours < cherche le sens

Les derniers textes…

petite lueur verte intérieure

19 novembre
rêvé que j’enfilais

l’épée d’immortelle

14 juillet
tu dois parfois t’arrêter

les tachetés, les mouchetés

9 juin
esaü, jacob

dans le monde de la post-vérité

30 janvier 2017
le monde se dédouble

pas mortelles

27 décembre 2016
plaies de vie
|

les tachetés, les mouchetés

Esaü, Jacob, une histoire d’aînesse, de père qui bénit le premier, de mère qui ruse pour le second, l’habituelle transmission familiale multiple, qui joue avec le feu, les lentilles en échange du droit d’aînesse, la fuite chez l’oncle, tel est pris qui croyait prendre, le grand manège de l’envie, la tromperie, les scripts de vie qui nous agissent plus qu’on les régit, et ce combat avec l’ange qui me semble intérieur, la complexité des interprétations, le retour de Jacob avec ses femmes, Léa, Rachel, et leurs servantes, et le troupeau volé au beau-père, les tachetés, les mouchetés, comme la découverte des allèles d’un même gène, le dominant, le récessif ; celui qui talonne, le frère puîné, devient le dominant, touché à la hanche mais mutant, quelque chose de connu, un roi, un pays, une histoire de fils.

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 9 juin 2018 et dernière modification le samedi 9 juin 2018
Merci aux 152 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)