< écriture au fil des jours < carnet de notes

Les derniers textes…

la fiction est au rendez-vous

28 novembre
dans ce roman

les étoiles palpitent

12 novembre
la quantité imprévue

troglos lumineux, chasseurs too much

6 novembre
fait une grande balade

ajej

22 octobre
on s’étendrait sur le sol

t’inquiète, c’est qu’une chauve-souris

2 septembre
hier, on est allé
|

ample aigu

Quelqu’un a parlé d’une narration, qui se gonfle de faits historiques, ponctués d’un « on » omniscient, mais disjoncte à l’arrivée d’un « je » circonspect, rappelle au lecteur la distance, il y a quelqu’un qui pense ici, qui prétend contrôler la situation ; pour ce 14 juillet, trouvé une archive d’une femme, dont il a lu le témoignage, la femme a entendu le bruit du canon de l’autre côté de Paris, et ça lui a fait peur, audible d’est en ouest ; fait du bruit la prise de la Bastille, quelqu’un nous y a plongé, et c’est comme si la révoltution résonnait jusque sur la terrasse du XXI°siècle.


invité par la Maison Julien Gracq

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 11 juin 2018 et dernière modification le lundi 11 juin 2018
Merci aux 133 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)