< écriture au fil des jours < carnet de notes

Les derniers textes…

le peintre arrêté

28 mai
sur une toile

notes pour un roman

20 mai
viens de lire

la fiction est au rendez-vous

28 novembre 2018
dans ce roman

les étoiles palpitent

12 novembre 2018
la quantité imprévue

troglos lumineux, chasseurs too much

6 novembre 2018
fait une grande balade
|

d’autres formes du racisme et de l’amour

Lu le dernier livre de Grégoire Bouillier, Charlot déprime suivi de Le rêve de Charlot chez Librio.

En garde ce que Grégoire Bouillier dit des Gilets Jaunes, ce rapport à James Baldwin, que la haine du Pauvre s’assimile chez les Riches à une forme de racisme économique, que ce serait de même nature, qu’on peut reprendre des passages entiers de I am not your negro en remplaçant Noirs par Pauvres. Et ça fonctionne avec les citations que GB en tire.

Fait un rêve léger, étais assise sur un grand canapé gris, jouais avec des enfants, qui me donnaient tout en sautant joyeusement des définitions sur l’amour, très fines, que je n’aurais su donner moi-même. Dans le rêve, je me disais, en les écoutant, qu’ils avaient mieux compris que moi.

En me réveillant, j’avais perdu les définitions. Dommage.

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 2 août 2019 et dernière modification le vendredi 2 août 2019
Merci aux 124 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)