< écriture au fil des jours < poèmes

Les derniers textes…

rouge

17 janvier 2020
rouge sang feu

au creux de l’aube

21 décembre 2019
je viens de voler

dans mon théâtre d’ombre

30 novembre 2019
à contre-jour

cocktail d’hiver avec olive

15 novembre 2019
entrer dans

série ciel

12 août 2019
hommage à antoine emaz

poème marron 1

J’ai ramassé un marron sur le sol.
Il n’était pas sous un marronnier,
alors j’ai pensé qu’un enfant l’avait perdu, là.

J’ai caressé la surface lisse dans ma paume,
et suis partie sous l’arbre centenaire,
pour ramasser de pleines brassées
du fruit d’automne dont j’ai chargé
ma jupe, relevée, faisant panier,

ai remonté l’allée des roses, le potager et la courette
pour retrouver dans l’atelier la table, la colle, et les outils,

et j’ai cousu les bogues griffues
pour en faire comme un pied d’estale,
et des marrons,
j’ai assemblé et puis collé les surfaces planes,

sont devenus de vraies statues, ces sphères stériles du grill au feu,

parfois un fruit incomestible,
fait naître le poème fertile

et le marron de ce matin,
délivré au hasard d’une chute,
et délivré est beaucoup dire,
juste perdu par l’écolier,
m’a fait cadeau
d’une simple joie,
un souvenir de mon enfance.


archive publiée sur anthropia # blog en octobre 2013 revu le 31 juillet 2019
photo christine simon
horloge d’un café
à Saint-Sever-du-Moustier (Aveyron)

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 9 septembre 2014 et dernière modification le mercredi 31 juillet 2019
Merci aux 210 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)