< écriture au fil des jours < fictions rapides

Les derniers textes…

la vieille du boulevard saint-germain

4 août 2019
vous ne pouvez pas la rater

no surfing today

17 août 2018
verne approche

hypothèses hallucinatoires

4 août 2018
on pourrait croire à

un vrai conte de noël

25 décembre 2017
d’après un fait réel

l’homme qui murmurait des choses qu’on ne comprenait pas

14 novembre 2017
il avançait en trébuchant

qu’elle est belle, la lumière

La femme ploie sous l’angoisse retournée sur elle et supplie, look at me, look at me, j’irai jusqu’à voler la rosée sur un brin d’herbe, à piller les lignes du paysage, pour que cette agitation en moi cesse.

Elle cherche alors l’exacte nuance d’un gris, et peint un monochrome qu’elle efface et repeint, puis efface et repeint. Elle a réalisé que chacune de ses pensées git dans cette absence de couleur, dans cet insupportable ennui du temps qui, en elle, creuse ses galeries. Au bord de son monde, la matière disparaît, en elle la pensée d’airain renonce, jetant au miroir la lance perdue de soi.

La femme n’entend pas l’ombre quiète qui murmure, personne n’est personne, et chacun est quelqu’un, pour nous tous qui errons sur la terre, qu’elle est belle la lumière.

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 21 novembre 2014 et dernière modification le vendredi 21 novembre 2014
Merci aux 406 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)