< le goût des autres < auteurs & co

Les derniers textes…

dans la presqu’île

9 octobre 2017
de julien gracq

[i carry your heart with me[i carry it in]

7 juillet 2017
e.e.cummings

l’acacia

12 juin 2017
de claude simon

d’un paragraphe d’histoire

19 mai 2017
de claude simon

il pleuvait sur illiers-combray

13 mai 2017
à la recherche de la recherche

première personne

Première personne
Anne Weber


page 53

[… ] Sous mes pieds, au-dessus de ma tête et tout autour de moi s’affiche un ciel outrageusement étoilé et, pendant que ce ciel s’enfuit, d’autres ciels naissent, sans aucune connaissance du premier dont ils prennent la place, puis ils filent à leur tour vers un ailleurs qui est leur véritable élément, les lunes enfoncent la pointe de leur faucille dans la chair noire du firmament, les soleils plastronnent, faisant tinter leurs pièces d’or, les strates atmosphériques font de leur mieux pour structurer le vide et lui donner une consistance, les météores vivent leur vie de lucioles puis disparaissent dans l’anonymat. A travers mes pupilles et mon esprit dilatés, l’univers se glisse en moi, je bois la voie lactée comme un grand verre de lait, mes nerfs optiques servent de toboggans aux astres et aux satellites qui trouvent en moi des espaces capables de rivaliser avec ceux que leur offrent les atmosphères planétaires et, en effet, transportés dans le huis clos de ma tête, ils poursuivent placidement leur trajectoire, habitués qu’ils sont, vraisemblablement, à leur propre miniaturisation et reproduction dans le cerveau de milliards d’êtres humains, six milliards de petits sentiers lactés, de baldaquins étoilés et de perles lunaires, l’univers à l’époque de sa reproductibilité non seulement perd de son originalité mais menace de disparaître, d’être enseveli sous ses propres répliques qui prolifèrent dans nos esprits et s’évanouissent avec eux telles des milliards d’étoiles filantes s’éteignant les unes après les autres tandis que d’autres mondes jaillissent de l’obscurité, illuminant nos voûtes crâniennes de leurs feux éphémères.

page 53


Editions du Seuil
Solo
2001

Mots-clés

anne weber

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 28 janvier 2015 et dernière modification le mercredi 28 janvier 2015
Merci aux 238 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)