< écriture au fil des jours < poèmes

Les derniers textes…

continuée

12 juillet
la terre fume sa brume

senteurs

18 juin
après la pluie

nuit fantôme

27 février
formulaire en linceul

attrape le temps

20 octobre 2020
finitude

double ville

12 juin 2020
la ville tremble

blanche

blanche de Castille, de ces silhouettes dans les cours
qui me laissaient espérer qu’on peut être Reine parfois
et puis femme et quelqu’une

blanche, elle bien sûr, puisqu’il faut la nommer
celle qui me semblait chaude, enfant,
comme ces mains qu’elle gerçait
comme ses murailles brillant sous l’éclat de la lune
que des monstres d’acier repoussaient de côté,
nous accordant la grâce d’une marche vers l’école
ou lors de nos retours de la chorale la nuit,
qui contenaient, vibrantes, nos musiques du corps

blanche, mon âme, chaque fois que j’entendais les flétrissures
me prenant par surprise et qui gardaient mes yeux ouverts
à ressasser leurs traces
à l’heure de la traversée nocturne

blanche, la collection, quand j’appris qu’on la nommait ainsi
et qu’elle vint figurer un lacis camaïeu
tant il n’est jamais de blanc aussi blanc qu’un autre blanc

blanche, l’écriture, celle de Beckett même ce dimanche au Bois
quand nous étions venus nous asseoir à côté d’eux,
celle de Blanchot à l’approche du pistolet pointé
ou celle de Duras de La maladie de la mort
qui secrétait déjà comme tant d’autres après

blanche, ma voix, quand la froidure la glace,
quand elle se brise de toutes ses accointances avec le doute,
quand l’écriture échappe, qu’on la tente et qu’on l’échoue toujours

blanche


reprise d’un texte publié sur anthropia # blog en 2012

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 30 janvier 2015 et dernière modification le mardi 5 avril 2016
Merci aux 237 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)