< le goût des autres < auteurs & co

Les derniers textes…

enquête sur un ciel beurré

9 janvier 2020
twitter

la rêve

28 mai 2019
pascal quignard

d’écrire, un peu

14 mai 2019
antoine emaz

bernard-marie koltès

9 mars 2018
de arnaud maïsetti

la maison de poussière

16 décembre 2017
conrad aiken

primevère

PRIMEVERE
article de D.Jaucourt
Encyclopédie Diderot et d’Alembert
(Page 13:368)

« PRIMEVERE, (Hist. nat. Botan.) [Histoire naturelle , Botanique] Jaucourt

PRIMEVERE, s. f. (Hist. nat. Botan.) primula veris, genre de plante à fleur monopétale, en forme de soucoupe profondément découpée. Le pistil sort du calice qui est alongé comme un tuyau ; il est attaché comme un clou à la partie inférieure de la fleur, & il devient dans la suite un fruit ou une coque oblongue & renfermée dans le calice. Ce fruit s’ouvre par la pointe, & contient des semences arrondies & attachées à un placenta. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante.
La primevere dans le système de Linnaeus, fait un genre de plante dont voici les caracteres. Le calice est une enveloppe composée de plusieurs feuilles, & contenant quelques fleurs. L’enveloppe particuliere de chaque fleur est un tuyau de forme pentagone, composée d’une feuille divisée en cinq segmens, & qui reste quand la fleur est tombée. La fleur est d’une seule feuille en forme de tuyau cylindrique, de la longueur du calice ; elle est ouverte, déployée, & découpée en cinq segmens qui sont obtus, renversés & dentelés dans les bords. Les étamines sont cinq filets très - courts, placés dans le tube de la fleur. Les bossettes des étamines sont droites & pointues ; le germe du pistil est arrondi ; le stile est délié & de la longueur du calice ; le stigmat est sphérique ; le fruit est une capsule cylindrique à - peu - près de la longueur du calice, contenant une seule loge ; son sommet est découpé en dix segmens ; les semences sont nombreuses & rondes ; leur enveloppe est d’une forme ovale, alongée.
Entre les quarante especes de ce genre de plante, nous ne décrirons que la commune ; elle est nommée par Tournefort primula veris odorata, flore luteo, simplici. I. R. H. 124, en anglois, the sweet yellow - flower’d - cowslip. Sa racine est assez grosse, écailleuse, rougeâtre, fibreuse, d’un goût un peu astringent, d’une odeur agréable & aromatique ; elle pousse au commencement du printems des feuilles oblongues, larges, rudes, ridées, couchées par terre, glabres, ou revêtues d’un duvet si court, qu’on a peine à l’appercevoir.
Il s’éleve d’entre ces feuilles une ou plusieurs tiges à la hauteur d’une bonne palme, rondes, un peu velues, nues ou sans feuilles ; elles soutiennent en leurs sommets des bouquets de fleurs simples, mais belles, jaunes, odorantes, formées en tuyaux évasés dans leur partie supérieure en maniere de soucoupe, taillées ordinairement en cinq quartiers, échancrés ; ces fleurs sont disposées comme en ombelle, au nombre de six, de sept, de douze, de vingt - quatre, & quelquefois davantage.
Lorsque les fleurs sont passées, il leur succede des fruits ou coques ovales, couvertes entierement du calice, qui enferment plusieurs semences rondes ou anguleuses, noires & menues. Cette plante dont le goût est un peu âcre & amer, croît presque par - tout dans les champs, dans les prés un peu humides, dans les bois & les forêts, où elle fleurit dès le premier printems : c’est - là l’origine de son nom de primevere. (D. J.)
 »

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 31 octobre 2015 et dernière modification le samedi 31 octobre 2015
Merci aux 130 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)