< écriture au fil des jours < cherche le sens

Les derniers textes…

la rue de la ville

16 août
mais pourquoi la rue de la ville

Bonne, l’année « Vingt-Vingt-et-Un »

11 janvier
cette hésitation

mon voyage en solitude

9 juillet 2019
m’appartient

la première fois, l’autre

14 décembre 2018
ce qui le crée

petite lueur verte intérieure

19 novembre 2018
rêvé que j’enfilais

pas mortelles

plaies de vie, celles des mots, les plus redoutables, percent à vif, brûlent comme l’acide, dévorent la tête, une heure déjà trop, solitude, respiration tranquillisent, le silence en soi, se refaire avant de rejoindre les autres, déminer par avance, décontaminer le risque de nos propres mots -ne te demande pas pourquoi tel ou tel te blesse, demande-toi pourquoi ça entame la sérénité si durement acquise-, et sur le fil où tu poses un à un les petits cercueils noirs, s’animent peu à peu de fragiles hirondelles, prêtes à décoller sur la ligne d’horizon

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 27 décembre 2016 et dernière modification le mercredi 28 décembre 2016
Merci aux 141 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)