< écriture au fil des jours < poèmes

Les derniers textes…

continuée

12 juillet
la terre fume sa brume

senteurs

18 juin
après la pluie

nuit fantôme

27 février
formulaire en linceul

attrape le temps

20 octobre 2020
finitude

double ville

12 juin 2020
la ville tremble

éteignez

Cessez, le bruit, l’incessante timeline qui déblatère.
Eteignez, les grésillements, les dissonances proférées.
À distance, les aigreurs, les déchirures, les douceurs sardoniques.
Juste une voix tranquille dans un peu de vérité,
des mots, des faits qu’on ne soupçonnerait pas,
qu’on laisserait comme l’évidence, là, mis au calme de leur réalité.
Quand même le temps qu’il fait sur la planète,
ne contrariez plus, qu’il pleuve ou qu’il gèle ici,
les mammifères là-bas, fond leur banquise.
Quand même la chaleur des corps massés devant le Capitole ne fait plus degrés mais simagrées, prenez la règle et comptez.
Cédez, les faiseurs de réalité, acceptez.
Quand le cul d’un homme est transpercé, cessez de dire qu’il est frappé,
regardez vos intentionnalités, vos intentions alitées, vos tensions affichées.

En face, en ferme, en homme.

Ne laissez pas l’ère du soupçon s’achever en généralités reconstruites,
nos mordantes critiques en vos lénifiantes vasolines.
Aimez le réel, dans le silence, baissez la tête,
on finira bien par se taire.

Mots-clés

réalité , vérité

écrit ou proposé par Christine Simon
BY-NC-SA (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
première mise en ligne le 12 février 2017 et dernière modification le lundi 13 février 2017
Merci aux 234 visiteurs qui ont consacré au moins une minute à cette page

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)