le point imaginaire

les derniers textes

dans la caresse d’une ligne

le mot m’écrit ainsi plus sûrement

rythmies I

sur ton mur

poème en si

dans cette mélopée

et les images

sans cesse recomposées

les sentimètres

sous ma main, là, c’est chaud

Site sous licence Creative Commons