le point imaginaire

les derniers textes

les sentimètres

sous ma main, là, c’est chaud

sans habitude

au soleil n’hésite plus

ombre d’italique

la phrase avait perdu son ombre d’italique

petite lueur verte intérieure

rêvé que j’enfilais

cherche la couleur des jours

le passage par les Trente

Site sous licence Creative Commons